Érythème ou mycose de bébé : quelle différence et comment en venir à bout ?

Si comme moi vous êtes parent d’un bébé au « petit cul délicat», vous savez le tracas que peuvent causer les irritations et maladies infectieuses du siège. Heureusement, après avoir testé bon nombre de produits, (sains, pas sain, avec ou sans ordonnance…) nous avons enfin trouvé une routine qui endigue les crises et nous permet d’éviter les irritations et infections sévères.

Malgré ma volonté de ne pas tartiner baby de produits « chimiques », je constate avec regret (tout comme pour moi) que certains soins à la composition « un peu cracra » sont souvent bien plus efficaces. Donc fuyez si vous cherchez une routine 100% naturelle !

Distinguer l’érythème de la mycose chez bébé.

Depuis qu’il est entré en crèche, notre fiston a commencé à vivre de douloureux épisodes d’érythèmes et de mycoses dont certains ont duré des semaines. La première étape pour nous a été de réaliser la différence entre les deux. En effet, ils se traitent bien différemment et les confondre peut empirer la situation.

  • L’érythème se présente souvent sous la forme d’une « nappe rouge vif » sous la couche. Concrètement, il intervient lorsque le siège a trop été au contact des matières fécales et/ ou des urines. La peau perd sa fonction barrière devenant perméable et vulnérable. L’érythème « respecte » les plis, c’est à dire qu’il ne s’installe pas sur ces derniers.
  • La mycose apparaît souvent sur le terrain fertile de l’érythème, les mirco-organismes se développant en milieu acide et humide. La mycose, contrairement à l’érythème s’attaque aux plis et les rend rouges vifs, parfois fissurés et/ou recouverts d’un enduit blanchâtre. Il est vraiment difficile de s’en débarrasser contrairement à l’érythème.

Pourquoi l’érythème et les mycoses apparaissent-ils sur les fesses de bébé ?

Pour éviter les futurs érythèmes et mycoses, il faut en comprendre la cause. Nous étions étonnés de voir que, malgré les soins que nous prodiguions le week-end, l’état des fesses de notre enfant empirait dès le retour à la crèche le lundi. J’ai fini par réaliser qu’il n’était parfois changé qu’une fois par jour, horrifiée de le récupérer les fesses en sang le lundi soir, une couche de 5 kilos à la main. Pour moi, voici les causes principales de l’apparition des maladies du siège chez notre bébé :

  • Laisser le bébé « mariner » trop longtemps dans une couche pleine d’urine ou de selles
  • Ne pas bien rincer et sécher les fesses de bébé après chaque change
  • Les dents qui poussent qui provoquent chez bébé des diarrhées glaireuses agressives pour la peau.
  • Laver les fesses et le sexe de bébé avec un savon qui n’est pas assez doux.

Comment définitivement soigner érythèmes et mycoses

En amont

La première chose à faire est d’éviter que l’irritation s’installe. Pour cela, nous avons opté pour une routine de change minimaliste.

  • Nous utilisons des couches lavables qui ne contiennent aucunes substances toxiques pour le siège.
  • Nous essayons de changer notre enfant le plus souvent possible. (environ 4 x/ jour minimum)
  • Nous enlevons le « gros » de la couche avec un coton jetable.
  • Nous utilisons un coton réutilisable mouillé à l’eau du robinet pour bien nettoyer ce qu’il reste.  
  • Nous séchons les fesses après chaque change.
  • Lors du bain, nous n’utilisons pas de savon bébé style « corps et cheveux » pour nettoyer le siège mais plutôt un pain de savon pour peau sensible style Vendome peaux sensibles.

Comment guérir l’érythème

Depuis que notre fils n’est plus à la crèche, étant de ce fait changé plus régulièrement, nous sommes enfin sortis du cercle infernale des problèmes de siège. Cependant, lorsqu’il fait ses dents, ou lorsque nous ne sommes pas attentifs, il lui arrive d’être en contact plus régulier avec ses selles, ce qui provoque des petits départs d’érythème. Voilà ce qui est efficace chez nous.  

  • Nous changeons les couches dès qu’elles sont souillées, rinçons le siège à l’eau claire, le séchons. En cas de crise douloureuses, nous utilisons un séchoir pour éviter les douleurs des frottements.
  • Nous évitons le liniment, les crèmes parfumées style Weleda Calendula et les crèmes anti exéma pour le corps comme le Dexeryl qui ne sont pas adaptées aux grosses irritations du siège et font hurler de douleur notre bébé.
  • Nous laissons notre enfant « les fesses à l’air » dès que possible dans la journée. (Même 15 minutes le soir lui est bénéfique.)
  • En journée, nous lavons bien le siège à l’eau claire. En cas de grosse crise, nous ajoutons une crème qui fera barrière entre la peau et les prochaines selles/urines style  Eryplast ou du Bepanthen.
  • Le soir, nous lavons le siège avec un savon doux adapté. Voilà les deux qui fonctionnent le mieux à notre sens. Elles sont adaptés aux peaux fragilisées sèches ou suintantes et ne font pas mal à l’application.

Comment guérir les mycoses

  • Dès lors que notre enfant a une mycose, nous cessons d’utiliser les couches lavables Hamac et cotons réutilisables afin de ne pas « retransmettre » la mycose lors d’un prochain change. Nous lavons les couches et cotons à 60 avec du SANYTOL désinfectant linge et attendons que la crise soit passée pour en remettre.
  • Nous appliquons du Daktarin en poudre en l’étalant sur la zone infectée lors de chaque change.
  • Nous faisons attention à ne pas donner à bébé trop d’aliment sucrés  qui offrent un terrain fertile aux mycoses. Concrètement, nous diminuons les biberons de lait de vache et éliminons biscuits et yaourt sucrés.

Je terminerai en vous disant que la première chose à faire lorsque vous sentez que l’état des fesses de bébé ne s’améliore pas est de rendre visite à  votre médecin/pédiatre/dermato qui sera en bien meilleure mesure que moi de vous aiguiller. Nous avons perdu beaucoup de temps en pensant que les problèmes de siège étaient anodins, et lorsque nous avons enfin consulté, nous avons appris que notre fils n’avait pas de l’érythème mais une mycose qui nécessite un soin tout à fait différent. Nous nous serions passés d’une rémission longue et laborieuse si nous avions consulté plus tôt, donc n’hésitez pas à consulter si vous constatez que votre enfant souffre du siège : une mycose ne se résorbera jamais toute seule !

(Visited 372 times, 1 visits today)

1 Commentaire

  1. Pingback: Notre routine couches lavables en Hamac Paris - ElieDaily | #LaVraieVie Famille et GreenLife décomplexée

Je donnne mon avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.